Le combatif du 26/07/2015
Romain Bardet (AG2R) Super Combatif du Tour de France 2015
Romain Bardet (AG2R) Super Combatif du Tour de France 2015
Romain Bardet (AG2R) Super Combatif du Tour de France 2015

26/07/2015

Après délibération, le jury composé de Greg LeMond (triple vainqueur du Tour de France), Jean Montois (journaliste à l’AFP), Philippe Bouvet (journaliste à L’Équipe), Laurent Jalabert (ex-coureur et consultant chez France Télévisions et RTL) et Thierry Gouvenou (Président du Jury, ex-coureur, Directeur de course du Tour de France), a désigné Romain Bardet (AG2R La Mondiale, n°12) Super Combatif du Tour de France 2015.

Romain BARDET (AG2R La Mondiale, n°12)

24 ans, 1m84 ; 65 kg

Vainqueur de la 18e étape du Tour de France 2015,

Vainqueur d'une étape sur le Critérium du Dauphiné 2015,
Vainqueur du Tour de l'Ain 2013 et de La Drôme Classique 2014

6e du Tour de France 2014, Romain Bardet est arrivé sur cette 102e édition avec de légitimes ambitions au classement général. En difficulté la première semaine puis lors de la traversée des Pyrénées, le leader de la formation AG2R La Mondiale a non seulement pris un gros retard mais aussi un gros coup au moral. Le Français a su se remobiliser et, avec l'orgueil des grands champions, il a réalisé une formidable deuxième partie de Tour.
Présent dans de nombreuses échappées, le Brivadois a tenté à plusieurs reprises d’aller chercher la victoire d’étape, comme à Mende. Mais à force de combativité et d’abnégation, il a fini par s’imposer à Saint-Jean-de-Maurienne et pointait, avant l’ultime étape, à la 9e place du classement général. Pour les ressources mentales dans lesquelles il a su puiser, et pour toutes les qualités qu'il a démontrées sur la deuxième partie de l’épreuve, le Jury a décerné à Romain Bardet le Prix Antargaz de la Super Combativité. Il aura l’honneur de monter sur le podium protocolaire des Champs-Élysées ce dimanche pour recevoir son trophée.
Un bien beau Combatif en cette année particulièrement importante pour Antargaz, parrain du Prix de la Combativité, qui fête en 2015 ses 20 ans de partenariat avec le Tour de France.

Thierry Gouvenou
« Mon choix s’est porté sur Romain Bardet au regard de la manière dont il s’est relevé d’un début de Tour de France pour le moins compliqué. Il est arrivé avec beaucoup d’ambitions qui ont été douchées par une première partie de course particulièrement difficile. Ça a été un vrai parcours du combattant pour lui et il a su faire preuve de courage et d’envie pour rester dans ce Tour et remonter la pente. Il s’est glissé à de nombreuses reprises dans les échappées et ça a fini par payer à Saint-Jean-de-Maurienne. »

Laurent Jalabert
« Bardet a été héroïque dans sa gestion des moments difficiles. Il a d'abord perdu du temps la première semaine puis n'était pas dans l'allure dans les Pyrénées mais a su se remettre en question. J'ai particulièrement aimé le fait qu'il attaque au Plateau de Beille alors qu'il venait d’être malade. On a alors cru que c'était pour sauver la face. Il est finalement dominé ce jour là. À Mende, on pense qu'il va gagner et une mésentente avec Thibaut Pinot l'empêche de s’imposer. C'est encore à ce moment là un sentiment de gâchis. Mais il a su faire preuve de combativité et d'obstination pour remporter l'étape Gap - Saint-Jean-de-Maurienne. Le lendemain, il était à nouveau dans l'échappée et ça a finit de me convaincre. C'est un très beau Combatif. On peut aussi citer Peter Sagan et Thibaut Pinot qui auraient également mérité le Prix. »

Palmarès
- 2014 : Alessandro De Marchi (ITA)
- 2013 : Christophe Riblon (FRA)
- 2012 : Chris Anker Sorensen (DAN)